Heidenröslein ( petite rose de la lande )


 

 

Heindenröslein, lied allemand du grand poête Goethe et mis en musique par Schubert à l'ocarina. Ceux qui ont fait de l'allemand au lycée reconnaîtront cet air, très prisé par les professeurs à cette époque ( années 1955 ), je connais encore par coeur les paroles tant j'aimais cet air.

 


 

 

 

PETITE ROSE SUR LA LANDE


Un petit garçon vit une rose se dresser,
Petite Rose sur la lande,
Elle était si jeune et belle commme le matin,
Il courut pour la voir de plus près,
Et la vit avec beaucoup de bonheur.
Petite Rose, petite rose, petite rose rouge,
Petite rose sur la lande.

Le garçon dit : je vais te briser,
Petite rose sur la lande !
La petite rose dit : je vais te piquer,
Pour que tu pense à moi éternellement,
Et je ne le souffrirai pas,
Petite Rose, petite rose, petite rose rouge,
Petite rose sur la lande.

Et le sauvage garçon brisa
La petite rose sur la lande;
La petite rose se défendit et piqua;
Mais aucun cri, aucun gémissement ne l'aida,
Elle dit le subire.
Petite Rose, petite rose, petite rose rouge,
Petite rose sur la lande.

Heindenröslein, jardin, rose, Schubert, video perso

mardi 18 mai 2010 14:22 , dans musique



8 commentaire(s)

  • bricabrocamoi ven. 21 mai 2010 14:51
    Plus en avance que chez moi tes roses ...
    Superbe vidéo !..
  • Jacques mer. 19 mai 2010 15:20
    J'ai la chance de posséder de magnifiques rosiers et c'est tellement agréable le parfum d'une rose dans la rosée du matin.
    Combien de femmes et d'hommes surmontent les accros, les complications et les ennuis avec opiniâtreté. Je veux les comparer à une jeune pousse de fleur.Là voilà en terre, toute frêle, toute petite, toute délicate. Elle ne demande qu'à s'épanouir, qu'à pousser, qu'à produire une belle fleur. Mais une méchante godasse l'écrase, le pied d'une brute la brise. Toutefois la racine de la jeune pousse ne se décourage pas. Elle cherche son chemin ailleurs, elle contourne l'obstacle avec une patience infinie. Elle perce, voit enfin le jour, puis elle finit par fleurir. Peut-être en va-t-il ainsi des êtres qui vivent dans l'espérance.
    Gros bisous.
  • ledernierverre mer. 19 mai 2010 06:41
    Tout cet article est superbe. Bises;
  • gaellerivage mar. 18 mai 2010 21:13
    qu'elles sont belles ces dames de ton jardin; jolies chansons et mon amie la rose est super bien chanté.
  • leblogababa mar. 18 mai 2010 21:11
    Ben moi j'ai fais de l'Allemand et je le parle encore.L'ocarina voila un instrument méconnu et pourtant si sympa!
    Dis moi tes roses sont bien belles et il y en a partout!
    Bonne soirée.
  • ladamedu4 mar. 18 mai 2010 20:18
    Je ne connaissais pas ! Je n'ai pas appris l'allemand ; mes parents y étaient devenus allergiques. Mais grâce à la traduction, j'ai tout compris : les garçons sont des benêts !

    Je les attends encore, les roses ; ici, elles ne sont encore qu'en bouton. Quelques degrés de plus, et elles vont exploser !
  • emitsigilu mar. 18 mai 2010 15:26
    Je ne connaissais pas, pourtant j'ai commencé l'allemand en 58 ! ... En tout cas, qu'il est vilain le garçon !!!
    Biiiiiiizzzzzzz Lèlette !
  • maleno mar. 18 mai 2010 14:56
    En effet, je reconnais cet air tout acidulé. Demain, nous allons écouter Miracles de la Vierge Noire, Canticum Novum. On nous a donné des places. Tes roses sont belles, chez nous que des boutons qui ne sont pas prêts d'éclore !


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.161.185.244) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à arlette1941

Vous devez être connecté pour ajouter arlette1941 à vos amis

 
Créer un blog